Les Trois Séances Spéciales Fessiers Femme

9,99

Quelle femme n’a jamais voulu de belles rondeurs au niveau de son fessier… ?

3 séances dont l’objectif est l’un de vos atouts.

Description

Les Trois Séances Spéciales Fessiers Femme

Les Trois Séances Spéciales Jambes Féminines sont trois séances uniquement basées sur cette zone musculaire.

La zone des fessiers est la partie la plus importante pour la gente féminine.

Les fessiers se divisent en 3 parties. Il y a le grand fessier, le moyen fessier et le petit fessier. Ensemble, ils permettent la stabilisation du bassin, tout en accentuant le mouvement des cuisses.  En musculation, ils permettent de faire une extension des cuisses sur le bassin et une rotation extérieure des cuisses et/ou une abduction.

L’ensemble du bas du corps féminin est une priorité à développer pour bon nombre de pratiquantes. Il faut donc suivre des séances spéciales fessiers afin d’obtenir un joli “booty”.

Afin de parfaire cette zone immense, les séances spéciales fessiers doivent travailler l’équilibre de la masse générale. Elles doivent aussi recruter l’épaisseur mais aussi la force et la puissance. Le galbe sera meilleur et la forme de vos fessiers ne laisseront personne insensible.

Ne négligez pas la souplesse et la mobilité en allant régulièrement chez un vrai kiné qui utilisera différentes techniques de massage.

Ce groupe musculaire a fait chavirer bon nombre de coeur car des jambes féminines assure l’impression d’aboutissement d’un physique accompli. La gente féminine devient alors sûre d’elle.

Vous allez devoir mettre la priorité sur cette zone, les Trois Séances Spéciales Fessiers seront votre crédo. Elles sont intenses, complètes et ne laisseront pas le choix à votre musculature inférieure de se développer et se galber.

Bien évidemment, pour assurer ce développement, vous devrez suivre une diète adéquate en calories.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Trois Séances Spéciales Fessiers Femme”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.